Heroes of the Storm : Présentation, Talents et Spotlight de Zarya

Heroes of the Storm : Présentation, Talents et Spotlight de Zarya
Zarya est le prochain héros à intégrer le Nexus. Découvrez dès aujourd'hui le trailer officiel de Blizzard présentant ce nouveau guerrier !

Présentation

« ON PEUT ÊTRE BARAQUÉE ET FÉMININE. LA PREUVE. »
- ZARYA, LE REMPART RUSSE

Aleksandra Zaryanova est non seulement l’une des femmes les plus fortes au monde, une ancienne combattante décorée pour ses états de service lors de la guerre contre l’omnium sibérien, mais aussi l’incarnation de la dévastation armée d’un canon à particules. Défiant avec aisance la gravité en salle de sport et l’exploitant avec expertise sur le champ de bataille, Zarya, le rempart russe, portera votre équipe vers de nouveaux sommets dans le Nexus !
 

PRÉSENTATION DES TALENTS :

Précision du geste : les belles actions méritent récompense. Les lancers de grenade à particules parfaitement exécutés confèrent un bonus de 40% aux dégâts infligés au centre de la zone d’explosion, ce qui peut rendre un tir précis fatal.

Athlète insensible : c’est au cœur des affrontements que Zarya tire le meilleur de son potentiel. Pendant 1,5 seconde après activation, ce talent rend Zarya insensible, ce qui lui permet d’aller au contact avec l’ennemi sans crainte des effets de contrôle des foules.

Émulation : ce talent offre à Zarya tout ce dont son équipe rêve pour un affrontement : un maximum de dégâts et de meilleures chances de survie. En effet, en conférant une version sans talent du bouclier à un second allié proche, Émulation protège non seulement les coéquipiers de Zarya de dégâts potentiellement létaux, mais accélère également son gain d’énergie.
 

Spotlight


Amendair - 2016-09-28 18:03:05

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus